Archives par mot-clé : patrimoine naturel

Contribution aux réflexions sur les terminologies du patrimoine, l’exemple du patrimoine scientifique

Capture d’écran 2014-03-01 à 12.38.06L’analyse propose une trame préliminaire de réflexion sur les terminologies du patrimoine en soutien aux différents acteurs du champ patrimonial. Ce premier examen relève la complexité de l’« harmonisation sémantique » du patrimoine. L’harmonisation terminologique exige la prise en compte de deux dynamiques : l’une intellectuelle, l’autre pragmatique. D’un point de vue intellectuel, établir une nomenclature permet de fonder un thésaurus et de proposer une structuration générale afin d’avoir une vision globale du cadre d’investigation. Tout acteur fonde ses actions sur une base sémantique. L’intention est de renforcer une cohérence thématique et construire le sens d’une terminologie de référence et fédératrice pour les différents secteurs du patrimoine tout en maintenant leur indépendance.

Le patrimoine scientifique et technique a été choisi comme exemple afin de mettre en évidence les problématiques posées. En effet, le paysage institutionnel du PSTN (Patrimoine Scientifique Technique et Naturel)est vaste. Il s’articule dans un réseau d’acteurs du patrimoine en général et du patrimoine scientifique et technique en particulier. Les autres acteurs envisagent ce domaine selon des angles d’approches divers et variables. Ils n’ont pas non plus les mêmes exigences, ni les même missions. Ainsi, l’Institut National du Patrimoine (INP), par sa vocation nationale, use de l’expression « patrimoine scientifique, technique et naturel ». Par conséquent, les structures choisissent des fondements terminologiques différents. Ces visions complémentaires interagissent entre elles en tenant compte de leurs singularités. Établir une base sémantique est stratégiquement intéressant. Un usage terminologique renforce un « positionnement » ; positionnement à partir duquel les autres structures peuvent se situer en accord ou en rejet d’une logique générale ou de en certains points de contact.

Le texte propose un champ lexical global non exhaustif recentré autour de quelques notions-clés ou tout au moins d’une logique et une liste raisonnée et systématisée de termes relative au champ du patrimoine en général et du « patrimoine scientifique et technique », en particulier.

Mariannick Jadé
Docteur en Muséologies